vendredi 8 janvier 2010

DECHAINE TES CHAINES (A NEIGE) !


Aujourd’hui, une grande partie de la France est sous la neige et nombre d’entre nous découvrent ou redécouvrent les joies d’une activité solitaire mais chaste : la pose de chaînes à neige sur roues de voiture.

Attention, je précise que ce post concerne l’épreuve reine, la pose outdoor et pas son piètre avatar, j’ai nommé la pose de chaînes à neige en garage.
Et oui, certains ont la naïveté de croire qu’une pose réussie en garage se traduira nécessairement par un exploit outdoor.

Que nenni !

En effet, prenons la triste aventure survenue récemment à la muse de la Grenouille, j’ai nommé le Bourdon !

Le Bourdon, chacun le sait, s’apparente physiquement à un genre de bucheron, viril et courageux (enfin d’après moi, certains autres s’obstinant à le comparer à un genre de Screetch blond – attention méga référence pour les enfants des années 80, pour les autres, quelques images de Screetch, sur un post dédié à l’acteur de la série « Sauvez par le gong » permettront de se faire une idée).

Le Bourdon est également un être volontaire et décidé (affreusement têtu quoi) et il considère que la neige représente une atteinte personnelle à sa liberté de mouvement.
Donc, neige ou pas neige, quand le Bourdon a décidé de bosser, il va bosser !

Bien sûr, le Bourdon a toujours dans son coffre des chaînes à neige. Le Bourdon est un homme prévoyant (enfin pour les chaînes de voiture en tous cas).
Donc, le Bourdon s’étant récemment retrouvé dans un fossé enneigé, il a improvisé avec un voisin de galère, un championnat du monde de montage de chaînes.
Pour ton information, le Bourdon emballe les filles au volant d’un break coréen à grosses roues (un peu la voiture de James Bond en plus glamour si tu veux).

Comme tu imagines, la technique du Bourdon relève d’une sorte d’art.
Sa méthode se décline en 4 points que je te livre, bien qu’il s’agisse quasiment de secrets de fabrication :
1 – Enfiler tes jolis gants tricotés mains par ta mémé voilà quelques années (oui, c’est ça les gants avec un mickey dessus) ;
2 – Te munir d’une pelle à neige robuste et efficace (dans l’exemple, un couvercle de boite en plastique opportunément resté dans le coffre) ;
3 – Déposer à proximité immédiate de la roue un tapis de sol chargé de t’isoler du froid de la chaussée (bon évidemment, les trois quart des bagnoles d’aujourd’hui n’en ont plus, donc bien sûr ton propre blouson, un sac poubelle ou le cartable de tes enfants peut aussi convenir) ;
4 – Prendre tes chaînes achetées en toute confiance puisqu’affublées de la mention sur l’emballage d’origine « Méga facile à monter (du con (oui, ça c’est écrit en tout tout petit)) ».

A ce stade en principe, le concurrent du Bourdon commence à pâlir en comprenant qu’il est face à un vrai pro.

Il te suffit de sortir la chaîne de son emballage ou si tu t’en es déjà servi, de passer le reste de ta journée à débrouiller les maillons qui se sont salement enquillés les uns dans les autres la dernière fois que tu as jeté tes chaînes en vrac dans ton coffre.
Après ça, tu présentes les chaînes devant la roue en essayant de faufiler tes mains entre la roue et l’aile en faisant fi des 672 kilos de neige glacée compactée justement à cet endroit.
Quand tu as posé la chaîne tout autour de la roue, il ne te reste plus qu’à, je cite le maître, « la mettre en tension », pour fixer les deux crochets l’un à l’autre.
Bon, a priori, toute personne de moins de 75 kilos, ultra sportive et salement dopée est incapable de tirer assez fort pour faire se toucher les deux crochets.
Heureusement, le Bourdon étant gratifié de toutes ses qualités (la bière c’est bien un produit dopant, non ?), ceci ne représente habituellement pour lui qu’un joyeux amusement.

Hélas, hélas, il semble que ce jour là le sort se soit acharné sur le fleuron de l’équipe de France de montage de chaînes.

Contre toute attente et malgré des efforts surhumains, le Bourdon n’est pas parvenu à fixer ses chaînes et à du, dès qu’il avait lui-même terminé son montage, se faire aider par son concurrent !

Après ce triste Waterloo et toute honte bue, le Bourdon est donc remontée en voiture pour terminer son périlleux voyage.

Enfer et damnation, son élégant véhicule s’est révélé à peine plus maniable qu’avant la mise en place des chaînes.
Assailli de doutes et d’interrogations sur lui-même, le Bourdon est néanmoins parvenu à rentrer sans encombre à la maison.

Cependant, craignant que le Bourdon ne sombre dans une crise existentielle sans précédent, la Grenouille a entrepris de mener une enquête approfondie dans le bordel garage du Bourdon.

Et la lumière fut !

Les chaînes qui se trouvaient dans le coffre du Bourdon n’étaient pas destinées à son présent véhicule, mais à l’ancienne 205 avec laquelle, dans son jeune temps, le Bourdon écumait les bals et les soirées chaudes de la côte d’Opale.

En gros, le Bourdon a donc réussi à monter des chaînes de mobylette sur un quasi 4 x 4 !
Je n’aurais qu’un mot : Gloire à toi, le Bourdon !


Aujourd’hui, la Grenouille part en grand reportage dans le jardin. Le Bourdon a sorti la pelle à neige (la vraie), il s’apprête à dégager un chemin d’accès.
Sans doute très bientôt sur ce blog, plein de conseils pour survivre en milieu extrême !

4 commentaires:

  1. bravo Vinvin, champion super
    bernard et avec les descriptions de la Grenouille on s'y croirait

    RépondreSupprimer
  2. Non seulement la pose est épique/comique, mais en plus elle est décrite avec beaucoup de style ! C'est fichtrement bien écrit !!!

    RépondreSupprimer
  3. I hope this is the right category for my intro. Hi I am Dorthy. I go online mainly for Fitness Expert want to [url=http://diet2010pogram.bravejournal.com]diet solution review[/url]. I'll be reading more at lagrenouilleagrossebouche.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  4. very nice post - simple but very informative

    buy backlinks

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire :
1) Ecrire son texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir son nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait et pour visualiser la réponse de la Grenouille, il suffit de revenir sur le site.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs