mardi 13 juillet 2010

JEUNE FILLE CHERCHE APPARTEMENT

Ayant choisi la future localisation de la Mare, il ne reste plus qu’à trouver un nouveau home sweet home (oui et aussi à vendre l’actuel home sweet home, mais bon, commence pas à digresser sinon on en a pour la journée).

Evidemment, comme toute chose dans la vie, la recherche d’une maison peut s’avérer ardue et complexe, voire morose, surtout quand aucun Stéphane Plaza ne pointe à l’horizon (spécial dédicace pour les sœurs de la Grenouille qui adoooore Stéphane Plaza et seraient prêtes à rechercher n’importe quoi avec lui).

Heureusement, la Grenouille et le Bourdon sont d’un naturel joyeux et visiter 9 maisons en une seule journée, sous un soleil implacable, sans aucune assistance hydrique et dans une région inconnue peut s’avérer au final une franche partie de rigolade !

En deux mots (oui, bon 212 c’est pareil), la Grenouille te raconte les visites de samedi.

Tout d’abord, la Grenouille et le Bourdon se sont mis en jambes avec une ex-résidence secondaire que vraiment moins que rien transformerait en sublissime résidence principale (sous réserve d’en refaire l’isolation, d’y installer un chauffage décent et d’en revoir entièrement la déco, cela va s’en dire).

Ensuite, les mêmes ont découvert un havre de paix niché entre une usine de peinture et la nationale !

Puis, comme ils étaient en avance sur le planning, ils ont tenté le coup en allant une heure plus tôt que prévue voir la troisième maison.
Autant te dire que c’est le premier choix du Bourdon pour l’instant et que ça n’a rien, mais alors rien à voir avec le fait que la propriétaire des lieux se trouvait en chemise de nuit (nuisette même) à notre arrivée (Bon sang le Bourdon, laisse cette dame tranquille, tu vois bien qu’elle est toute à refaire… enfin sa maison j’veux dire) !

Je te passe sur les maisons 4, 8 et 9, qui étaient pas mal mais avec un petit quelque chose qui cloche, et je te décris les deux apothéoses du jour.

Ainsi, il serait mesquin de ne pas te faire partager la visite de la maison n°5, dite également le Gite du dernier voyage.
Alors comment te dire ? Ben, euh, en fait, la propriétaire actuelle a sans doute fait vœu de sainteté et accueille dans son home les chiens et les personnes âgées (non, je ne sais pas si les uns sont les compagnons des autres). Je te laisse donc imaginer le charme délicat des chambres avec lit médicalisé, de la salle de bains avec poche à pipi et du salon avec déambulateur. Je te passe aussi l’étrange raison pour laquelle la propriétaire t’accueille une cloppe au bec dans sa cuisine (vous fumez quoi, des cigarillos ?).
Bon là, évidemment, la bonne humeur est un peu retombée au cours de la visite….

Heureusement, la joie est revenue dans les cœurs avec la découverte de la maison n°6 subtilement qualifiée par la Grenouille d’ABOMINABLE.
Imagine un genre de ferme toute pourrie, avec vue imprenable sur un motel miteux, idéalement située à proximité de la gare (oui du bruit de la gare c’est ça) et dotée de charmants propriétaires qui avaient fort opportunément décidé de manger un bon gros plat de poisson au déjeuner (euh, visiblement la hotte aspirante de la cuisine ne marche plus !).
C’est bien simple, la Grenouille admet qu’à un moment donné, chaque ouverture de porte entraînait chez elle un genre de fou rire défensif.
D’ailleurs, la visite aurait pu être écourtée, si le propriétaire n’avait pas tenu mordicus à nous faire découvrir l’étage où se trouvaient, qui aurait pu imaginer pareille fantaisie, une innombrable quantité de chambres moches, avec des lits vieillots recouverts de draps atroces et décorés de cadres dégueux !
Bref, si tu es réalisateur de film d’horreur et que tu cherches un décor, la Grenouille veut bien te filer l’adresse, tu vas adorer !

Mais ce ne sont pas 40°C à l’ombre et des autochtones aux goûts étranges en matière de déco d'intérieur qui vont rebuter le Bourdon et la Grenouille.
Samedi prochain, ils remettent ça et cette fois ils porteront bien haut leur slogan spécial Savoie : pas de quartier pour le lambris, pas de répits pour le parquet !

8 commentaires:

  1. Oh, on partage les anecdotes ? Nous, c'est seulement pour louer un appartement à Bruxelles... On est, genre, à nos trentièmes visites... Entre le rez-de-chaussée-cave-avec-des-charges-exorbitantes-parce-que-c'est-normal-c'est-une-cave, les cages à poules, les arnaques à plein nez, les locataires actuels dans leur lit (oui !), y a moyen d'en rire (pleurer aussi...). Couragitude pour les recherches !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour tes encouragements Marie et quelquechose me dit que toi aussi tu pourrais partager une banquette arrière dans notre grand périple de l'été "A la recherche de la nouvelle... maison" !
    Couragitude à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  3. Une fois de plus tu m'auras fait rire aux larmes!
    C'est pas vilain ça de se moquer des pérégrinations d'une grenouille et de son bourdon? Me sentirai presque honteuse, en même temps j'attends la suite avec impatience...
    Quand à Stéphane Plaza, j'avoue avoir aussi un petit faible... Le côté maladroit sans doute...(faudrait en parler à un psy...) Oh mais attention!!! en tout bien, tout honneur hein!! (chéri a portée de vision donc mode censure... :) )

    RépondreSupprimer
  4. Emilie, t'as bien le droit de rigoler vue que le Bourdon et moi on passe notre temps à ricaner pendant les visites !
    Et pour Stéphane Plaza, on est bien d'accord, y'a pas que les soeurs de la Grenouille qui aimeraient l'aider à chercher sa petite maison (mais non le Bourdon, c'est pas salasse !).

    RépondreSupprimer
  5. Bon courage les aminches, et n'oubliez pas de ne vous taper joyeusement sur les cuisses qu'une fois rentrés dans la voiture (on ne sait jamais / Le savoyard est peut-être susceptible...)
    Bises de déménageur
    Stéphane Plaza

    RépondreSupprimer
  6. Raf on t'a reconnu, c'est même pas vrai que t'es Stéphane Plaza, tu saurais pas reconnaître un mannoir anglais d'un chalet d'alpage (je t'aide l'un des deux ne respecte pas notre sacro sainte charte : pas de quartier pour le lambris, pas de répits pour le parquet !

    RépondreSupprimer
  7. Raf's sister16 juillet 2010 à 10:31

    Merci pour la franche rigolade!
    C'est qui Stéphane Plaza?
    La Ménagère de plus de 40 ans...

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire :
1) Ecrire son texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir son nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Voilà : c'est fait et pour visualiser la réponse de la Grenouille, il suffit de revenir sur le site.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs